Achatappartement-la-rochelle.com » Diagnostic » Combien coûte un diagnostic immobilier obligatoire : combien payer ?

Combien coûte un diagnostic immobilier obligatoire : combien payer ?

Avant de procéder à la vente d’un logement quelconque, le propriétaire doit présenter un dossier de diagnostic de l’état de son bien. Certains diagnostics sont facultatifs, c’est-à-dire que le propriétaire peut s’en passer, mais il y’a d’autres diagnostics qui sont obligatoires, et que chaque propriétaire doit fournir avant d’effectuer la vente. Quels sont donc ces diagnostics obligatoires ? Quels sont les tarifs de ces diagnostics ? C’est ce que nous allons découvrir dans les lignes qui vont suivre.

Quels sont les tarifs des diagnostics immobiliers obligatoires ?

Les diagnostics immobiliers obligatoires sont regroupés dans un dossier spécial appelé DDT (Dossier de Diagnostic Technique). Ce dossier doit être obligatoirement fourni par toute personne qui veut effectuer une vente ou un achat d’un bien immobilier. Voici donc les prix approximatifs des diagnostics obligatoires :

  • Diagnostic Amiante ou DTA : compris entre 100 et 150 euros;.
  • Diagnostic plomb ou CREP : compris entre 140 et 300 euros;.
  • Diagnostic performance énergétique ou DPE : compris entre 90 et 200 euros;.
  • Diagnostic GAZ : compris entre 100 et 150 euros;.
  • Diagnostic électrique : compris entre 100 et 150 euros;.
  • Diagnostic termite : compris entre 100 et 150 euros;.
  • Etat des risques naturels, miniers et technologique ou ERNMT : environ 200 euros;.
  • Certificat loi Carrez : compris entre 80 et 150 euros;.
  • Diagnostic assainissement : compris entre 100 et 150 euros;.

Ces valeurs sont des estimations approximatives non exactes. Ces prix sont désignés généralement par le diagnostiqueur lui-même. Cette valeur est indiquée par des critères qui varient d’un diagnostiqueur à l’autre. Pour ce qui est de ces tarifs, ils sont à la charge du vendeur, c’est-à-dire que c’est le propriétaire qui doit fournir ce dossier à l’acheteur.

Quels sont les diagnostics obligatoires qu’on doit fournir ?

Le propriétaire peut se passer de quelques diagnostics, mais certains sont obligatoires, et chaque propriétaire doit les fournir. Voici donc les diagnostics obligatoires :

  • Diagnostic de performance énergétique : il permet de déterminer la consommation énergétique du logement, pour ainsi donner à l’acheteur une idée sur les coûts énergétiques de ce dernier.
  • La présence de plomb et d’amiante : il permet de détecter la présence de l’amiante dans le logement pour garantir la sécurité sanitaire de l’acheteur.
  • L’état des risques naturels, miniers et technologiques : il permet de détecter les dangers que court le logement, s’il est situé dans une zone de danger.
  • Les diagnostics d’assainissement non-collectif : ce diagnostic concerne les logements non reliés au réseau d’égouts publics.
  • Le diagnostic de présence d’un risque de mérules : il permet de savoir si le logement n’est pas situé sur une zone dangereuse.
  • Diagnostic de termites : il est obligatoire sur les zones infestées.
  • Métrage en loi Carrez : il détermine la surface exacte du logement.

A quoi servent les diagnostics immobiliers obligatoires ?

Les diagnostics immobiliers obligatoires servent à informer l’acquéreur sur l’état du logement sur de nombreux points. Ils permettent de vérifier si le bien immobilier est conforme aux normes en vigueur. Il est à préciser que les logements n’ont pas le même niveau de performances énergétiques. Ce dernier dépend de leur date de construction et aussi des travaux qui sont réalisés en vue de leur amélioration ou rénovation.

Le diagnostic peut porter sur divers éléments, comme sur la consommation d’énergie, sur l’état général du bâtiment, sur la présence ou l’absence d’amiante ou d’autres matières toxiques, la qualité des installations, etc. Si vous envisagez de mettre le logement en investissement locatif, n’oubliez pas de consulter le dossier relatif aux diagnostics immobiliers

Ces derniers vous permettent de savoir si le bien en question est salubre ou non. Choisir un logement en bon état et conforme aux normes vous permet de garantir la rentabilité de votre investissement. En effet, avec celui-ci, il sera plus facile pour vous de trouver de nouveaux locataires. Le montant de  votre loyer sera également plus élevé.

Besoin d’autres conseils pour réussir votre projet d’investissement locatif ? Alors, vous pouvez demander des conseils sur l’un des nombreux sites spécialisés en immobilier, comme sur Immobilier Danger. Vous trouverez en ligne divers conseils et informations sur le marché immobilier en France.

Separator image